Pierre Barraud de Lagerie

 

ciel-rochers-eau   silhouettes

Un univers dans le noir 

Le travail de Pierre est orienté sur la contraste, celui du monochrome, uniquement à l’encre de chine sur papier.

En 2012, Pierre commence en autodidacte, la direction qu’il prend est axée sur l’ombre, sur le noir et blanc, les abîmes, les déserts, la poussière et les ruines sans âge.

Ses dessins sont des mises en lumière d’abîme, de cavernes et de paysages aux formes évoquant des masses de béton baignées de lueurs lointaines, souvent balayées par des vents poussiéreux et des cieux menaçants.